Une charte ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une charte ?

Message par Diego le Mar 8 Avr - 15:54

Voila on va aborder un sujet important : la charte !
Dois t on élaborer une charte que tous les membres du projet s'engagent à respecter ?

Et si oui qu'es ce qu'elle contiendra ?
avatar
Diego
Admin

Nombre de messages : 207
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://utopons.forumperso.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une charte ?

Message par Michaël le Mar 8 Avr - 16:02

J'en ai déjà parlé et je vais laisser la parole un peu aux autres sinon j'aurais l'impression de monopoliser la parole, mais juste pour dire que la charte représente les valeurs qui nous unissent et que nous devrons accepter pour faire parti du village est le point indispensable qui permettra la réussite ou non du projet.

Voilà un exemple : http://amopie.free.fr/regles_amopiennes.php

_________________
Rêver d'utopie seul est un poids, Rêver d'utopie à plusieurs donne des ailes.
avatar
Michaël

Nombre de messages : 114
Age : 34
Localisation : Ollioules
Date d'inscription : 04/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une charte ?

Message par nitz le Mar 8 Avr - 17:01

droits et devoirs de l'adhérent envers autrui
les rôles de la communauté (internes et externes)
valeurs inaliénables, valeurs à développer
écueils et limites
avatar
nitz

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

statut global

Message par jérémy le Mer 9 Avr - 12:06

plutot qu'une charte, c'est un statut global (à déterminer) que chaque membres qui veut intégrer la structure signe devant notaire. on sait par experience qu'un simple contrat moral ne suffit pas en cas de problème.

il contient:

-les valeurs, les motifs
-les buts et moyens de la structure (est ce bien ce que tu entend par roles de la communauté?)
-les droits et devoirs de chacun, la limite entre vie privée et vie public
-l'engagement en capital et en travail et les contreparties (dont la nature est à déterminer, argents, biens, soutiens...)
avatar
jérémy
Admin

Nombre de messages : 144
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une charte ?

Message par nitz le Jeu 10 Avr - 1:47

pourquoi mettre un notaire là-dedans ?! Sauf pur les questions immobilières et encore... En France tout contrat écrit a force de loi dès lors qu'il ne contient pas de clauses abusives. C'est clerc ? Wink
avatar
nitz

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

notaire

Message par jérémy le Jeu 10 Avr - 11:20

la forme que va prendre le contrat global, qu'on signe quand on intégré la structure, couvre les autres engagements:

statut global = SCI + SARL + asso 1901 + SCOP ou GFA en fait, il est à la fois un manifeste éthique, un contrat financier et un contrat de travail. la rédaction de ce type de document peut dans une certaine mesure être fait par nous, mais la finalisation sera faite par un juriste, qu'il soit notre pote ou qu'on le paye. C'est nécessaire, un pote avocat retraité (spécialisé dans l'immobilier) nous met en garde contre les procès venant de l'extérieur: voisin jaloux, entrepreneur ou agriculteur mis en concurrence, mairie changeante... et des procès entre associés, un qui se sent lésé, un qu'à piqué du matos, un qui ne rempli pas sa part du taf... c'est con et déprimant, mais il faut envisager toutes les possibilités, et faire en sorte que ce contrat soit souple et solide à la fois.

Donc quand quelqu'un intègre la structure, il signe le contrat global, il signe un contrat rédigé par un notaire, c'est ce que je voulais dire. Il faut bien le préciser, montrer que l’alternative peut rentrer dans le cadre de la loi. Enfin, cette officialité, ce coté engagement devant notaire, est un filtre pour la base humaine : on ne vient pas si on y a pas bien réfléchi, si on est contre cette légalité…

Rien n’empêche par contre de faire un contrat moral, une charte éthique pour des gens intéressés, qui veulent passer quelque mois pour voir sans s’engager.
avatar
jérémy
Admin

Nombre de messages : 144
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une charte ?

Message par Michaël le Jeu 10 Avr - 12:44

Moi je n'ai rien contre le fait d'être trés lucide vis à vis du juridique et du financier mais si vous voulez vraiment adopter un comportement alternatif et humain ce n'est pas en presentant en introduction aux personne interressé un gros contrat et disant, bon vous signez là.

Je crois qu'il faut surtout se concentrer à trouver des gens qui croit "vraiment" aux valeurs humanistes et morales, pas des gens qui savent signer et sourire. Avec cette base humaine profondément attaché au projet et à la charte, les risques internes seront trés limités.

(désolé si c'est un peu sec ce que je dis, mais je ne voudrais pas voir ce projet se transformer en aventure entrepreneuriale, ce serait dommage.)

_________________
Rêver d'utopie seul est un poids, Rêver d'utopie à plusieurs donne des ailes.
avatar
Michaël

Nombre de messages : 114
Age : 34
Localisation : Ollioules
Date d'inscription : 04/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une charte ?

Message par nitz le Jeu 10 Avr - 13:02

Je crois que Michaël a raison : il faut recruter sur la base d'intérêt communs, sur l'adhésion à des valeurs fortes : engagement dans des assos/partis/mouvements, mode de consommation, bilan énergétique personnel, etc... Une période d'essai pourrait aussi être prévue. Je pense qu'en quelques mois de vie commune on arrive assez vite à cerner quelqu'un.

Ce qui ne veut pas dire qu'on ne doit pas prévoir le juridique, au contraire. Jérémy, tes scrupules t'honorent : des contrats biens clairs et bien assis pourront éviter bien des déboires à ce projet (ma copine a un DESS de droit et j'ai une copine qui est juge, on pourra sans problème leur demander conseil). Mais attention, comme le dit Michaël, à ne pas tomber dans la facilité du tout-juridique et dans la procédurerie : c'est aussi de ça qu'on veut sortir, non ?
avatar
nitz

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une charte ?

Message par Diego le Jeu 10 Avr - 13:11

heu une aventure entrepreneuriale est forcément négative ?
Moi je trouve que notre démarche ressemble à celle que peuvent avoir des entrepreneurs. Il faut faire attention aux mots que l'on utilise ce n'est pas parce que la majorité des entrepreneurs sont des mafieux avides de profits qu'il faut en faire des généralités.
Pour moi un entrepreneur est quelqu'un qui prend des risques afin de lancer un nouveau projet. Même si nous serons plusieurs sur ce projet ce serait quand même un entreprenariat collectif il me semble...

Après on est pas obligé de l'utiliser dans nos textes car ce terme est très péjoratif actuellement, mais il me semble important d'avoir conscience que nous sommes des sortes d'entrepreneurs...

Sinon je suis entièrement d'accord avec toi sur le reste : le contrat ne suffit pas pour recruter des membres il faut que les gens collent au projet.
Mais le contrat est tout de même indispensable au bon fonctionnement du projet.
avatar
Diego
Admin

Nombre de messages : 207
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://utopons.forumperso.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une charte ?

Message par jérémy le Jeu 10 Avr - 13:21

je vois qu'on est sur la meme longueur d'onde: cooool !!!

le systeme d'integration du mont radar est de ce type (voir sur leur site): un mec interessé viens nous voir, on vit et travaille ensemble, il n'est engagé à rien. on le cerne, il nous cerne, on fait la fete, tout ça, parce qu' effectivement, les valeurs se traduisent mieux en relation humaine qu'en texte juridique. et quand il est motivé pour intégrer la structure, il signe le contrat.

sur les dangers du tout juridique, un exellent bouquin: jean claude michéa, l'empire du moindre mal, essai sur la civilisation libérale, 2007
un anar à la sauce orwell...
avatar
jérémy
Admin

Nombre de messages : 144
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une charte ?

Message par Michaël le Jeu 10 Avr - 13:26

Je crois qu'on est tous d'accord mais qu'on se fait facilement peur avec des mots. Wink

Il faut trouver la bonne balance, entre respect de l'individu, alternative économique solidaire et règles juridique raisonnées.

(bien sur, le terme entreprise est trop vaste pour en faire des généralités, je voulais bien sur parler de son aspect négatif et le risque d'attirer des personnes intéréssés par l'aspect économique au détriment des valeurs sociales.)

_________________
Rêver d'utopie seul est un poids, Rêver d'utopie à plusieurs donne des ailes.
avatar
Michaël

Nombre de messages : 114
Age : 34
Localisation : Ollioules
Date d'inscription : 04/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La charte !

Message par Michaël le Mer 16 Avr - 19:04

Aprés le sujet Une charte ?

Je propose le sujet La charte !

Elle se trouve ici : http://www.utopons.org/index.php?option=com_mambowiki&Itemid=39

Certains trouveront ça un peu gonflé, mais j'ai copié la charte amopienne (ils acceptent à condition de citer la source) qui peut facilement servir de charte de démarrage, ils ont déjà bossé dessus depuis quelques années et prône une façon de vivre non dogmatique, libre et utopique.
On peut partir de celle ci plutôt que de zéro et commencer à discuter ici.

En faisant des modifications sur le wikis en fonction des accords qu'on prends.

Voilà voilà !

_________________
Rêver d'utopie seul est un poids, Rêver d'utopie à plusieurs donne des ailes.
avatar
Michaël

Nombre de messages : 114
Age : 34
Localisation : Ollioules
Date d'inscription : 04/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une charte ?

Message par jérémy le Mer 16 Avr - 19:07

je suis d'accord pour partir de la charte amopienne, il faut utiliser le travail des autres, s'inspirer d'eux.

le plan est intéressant, je l'imprime et la travaille un peu.
avatar
jérémy
Admin

Nombre de messages : 144
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une charte ?

Message par matthieu le Mer 16 Avr - 22:27

Je suis d'accord avec tout ou presque:


-A plusieurs reprises, la charte amopienne parle du "bonheur maximale". Ce concept est assez précis et est au centre de leur pensée. Est ce qu'on le reprend tel quel? Est ce qu'on reprend la philosophie amopienne?
Entre autres (si je me rappelle bien, ça fait un moment que j'ai lu tout ca), l'économie amopienne fonctionne seulement sur le principe que (dans cette société) tous recherchent le bonheur du plus grand monde et oeuvrent donc dans ce sens. C'est beau, et personnellement je m'en sens capable en ce moment. Mais je me surestime sûrement. Certains écovillages ont échoué parce que justement certains ne participaient pas assez aux tâches.
Donc voilà, tout ça pour dire que je suis pour la philosophie amopienne, mais qu'il faut se rendre compte de ce qu'elle implique.



-L'article IV-a :
"Les biens sur le lieu doivent être considérés a priori comme communs : Seule une décision collective de la communauté peut en affecter une jouissance exclusive (« propriété d’usage »), qu’elle pourra modifier à tout moment (dans la limite des règles de l’article III)."

Au niveau du sens: est ce que si je ramène à l'écovillage un camion, une éolienne, plusieurs ordinateurs,... Et si au bout de 2,5 ou 20 ans je décide de me retirer de l'aventure. Alors, à qui appartienne ces biens?
Pour l'instant je serais plus pour une séparation entre biens communs (surement camion, terrain, batiments, outils, tables, livres, ...) et biens particuliers (vêtements, ce que j'ai ammené à la communauté, et que sais-je).
Mais en même temps, le sentiment de propriété me semble quelque part néfaste. Une solution serait que la communauté rachète ce que les individus ammènent (enfin pour la majeure partie, on va pas racheter le journal intime d'une personne par ex ...).
Enfin bon, le thème de la gestion de la propriété est un gros dossier qui va nécessiter un fil pour lui tout seul.


Voilà j'ai bien compris que pour l'instant on considère la charte amopienne comme une ébauche, donc mes critiques sont sourtout là pour pointer les points à retravailler.

matthieu

Nombre de messages : 73
Age : 28
Localisation : Laval (Mayenne, Nord Ouest de la France ) et Rennes
Date d'inscription : 15/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une charte ?

Message par Michaël le Jeu 17 Avr - 7:44

La philosophie de la recherche du bonheur maximal est assez simple, il s'agit d'avancer tous ensemble et de faire attention qu'aucun ne soit oublié derriere.
Il nécessite à chacun de lever la tête et à developper une certaine empathie vis à vis des autres afin de s'assurer qu'aucune injustice ne s'imisce dans la vie quotidienne,

Ce n'est aujourd'hui pas possible à l'echelle de la planête (utopie utopie !), mais possible en petit groupe qui partage les même valeurs (par exemple cette charte), et je penses que ce principe appliqué fait toute la différence entre un eco-village qui tient, et un autre qui éclate pour cause de tensions et autres conflit emotionnelles.

Si personnes n'est ignoré, tout le monde écouté et que le choix qui tend vers le bonheur maximal est pris à chaque fois, ça dois marcher, sinon les humains ne sont pas fais pour vivre entre eux, ce qui est faux.

Chacun sera libre, mais il faut prendre conscience ce que la vrai liberté implique, elle s'arrête là ou elle entre en interaction avec quelqu'un d'autre. (je suis libre de déplacer cette assiette alors je le fais, oui mais cette assiette allait nourrir quelqu'un d'autre, tant pis pour lui.)

Sinon, mettre en commun ne signifie pas donner aux autres, ça n'appartient pas plus a un tel qu'a celui ci, le but est d'améliorer et aider l'ecovillage en mettant à disposition tout les outils pour permettre a chacun d'avancer dans le but du bonheur maximal, ecologique et economique. (une machine à laver pour dix est plus logique et sain que dix machines à laver), ça n'appartient à personne, mais tout le monde est responsable de son bon fonctionnement, tous travail à la réparation et l'entretien.
Aprés par exemple, pour un rassemblement en un lieu des connaissances comme un bibliotheque, il peut être possible de mettre en commun tout les livres et documents de chacun qui seront répertoriés.
L'idée que l'association achète a un arrivant (et s'il le souhaites) certain biens qui manquerait s'il devait repartir est une solution.
Le principe est simple et se résume en une seul phrase : "le groupe fait la force."

_________________
Rêver d'utopie seul est un poids, Rêver d'utopie à plusieurs donne des ailes.
avatar
Michaël

Nombre de messages : 114
Age : 34
Localisation : Ollioules
Date d'inscription : 04/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une charte ?

Message par nitz le Jeu 17 Avr - 13:00

On trouve chez Freud une idée simple et intéressante : 'le narcissisme primaire', c'est l'amour dirigé directement sur soi. c'est la façon de se comporter des petits enfants - et des adultes qui n'ont pas réussi à grandir. Alors que le 'narcissisme secondaire' c'est un amour adulte, dirigé sur l'autre et qui revient à soi par le contentement que cela procure, et, bien souvent, l'amour de l'autre en retour. Le mot 'amour' est un peu connoté et même galvaudé, mais il faut savoir que chez Freud il signifie aussi 'attention', 'énergie', 'investissement'. Ce qu'il faut en retenir, c'est qu'il existe un mécanisme psychique qui fait que a INTERET à chercher le bonheur de l'autre, voire le bonheur collectif. Mais cela ne peut se faire que dans des conditions saines, et avec des individus qui sont psychologiquement capables de relations adultes.

Après il y a des conditions et des instruments sociaux. L'égalité de parole et de charges entre les membres doit être garantie et même encouragée par des instruments (réunions, assemblées, cahiers, calendriers ...) en tenant compte des données sociologiques. Par exemple, dans certaines assos, des réunions réservées aux femmes ont pu mettre à jour des soucis qui leur étaient particuliers, alors que la parole était dominée par les hommes dans les réunions mixtes. Le cahier, la boîte à suggestions, ou le 'baton de parole' vont encourager les plus timides à prendre quand même la parole et donner leur avis. Il ne faut pas négliger les instruments et les dispositifs.

Pour la propriété privée, je pense qu'il faudrait créer un listing des biens et savoir lesquels sont des dons, lesquels auront été achetés, lesquels sont des prêts, et éventuellement lesquels ne sont pas partagés. Par exemple, je suis prêt à donner mon outillage, mes bouquins, mon PC... Mais je ne suis pas du tout pour que tout le monde utilise ma guitare : c'est un objet personnel que je ne prête pas et que j'aimerai reprendre à un éventuel départ de l'éco-village ...

Il me semble important, dans le même esprit, que le groupe n'ait aucun, mais aucun droit de regard sur certaines choses qui relèvent de la vie privée, dès lors qu'il n'y a aucune gêne pour les autres. Reste à définir ce qui est la vie privée et la vie communautaire, et la frontière est parfois mince...
avatar
nitz

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une charte ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum