synthèse secteur agricole, 22 avril

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

synthèse secteur agricole, 22 avril

Message par jérémy le Mar 22 Avr - 14:32

CE QU’ON PEUT FAIRE SANS LE LIEU

Rôle du secteur culturel

-question de superficie en fonction du rôle du secteur agricole : petit plus alimentaire, tendre à l’auto suffisance, commercialisation… en fait plus largement, une question écologique, d’où vient et comment est produit ce qu’on mange ? Et qu’accepte t on selon le principe d’écologie ? Définir une position de principe sur l’alimentation.

Statuts

-SCOP, SCIP ou GFA ? C’est un travail à faire avant le reste.

Formation

-voir l’association Kokopelli et notamment Raoul Jacquin, ainsi que les AMAP. Besoin de se renseigner sur les statuts agricoles et le catalogue des espèces européennes autorisées.

-intérêt à s’inscrire en tant qu’hôte WWOOF, et que les membres fassent du wwoofing pour acquérir des compétences (voir site du WWOOF ou compaillons.fr)

CE QUI DEPEND DU LIEU

Le type d’agriculture

-du climats, du sol et du milieu biologique dépendent les plantes cultivées : intérêt de fixer une région à l’avance pour préciser nos types de plants.

-intérêt de pratiquer la pluri culture (permet d’éviter les récoltes nulles) et d’intégrer le potager dans un écosystème (insecte, mare, petite faune…). L’engrais est le compost des déchets et toilettes sèches, la mare vient de l’eau de pluie et les eaux usés sont filtrées par des plantes.

-le gros élevage pose des problèmes d’empreinte écologiques (voir pour les lapins, poules, cochons…) mais intérêt a récupérer des animaux pour leur travail (pmaf.org)

-planter de préférence des anciennes espèces (rendement nutritionnel), un verger (à planter dès le début, fruits, noix, olives), les serres augmentent les rendements, attention à la concurrence entre plante, aux plantes qui accueillent des champignons (pas de fongicides naturels)

-Intérêt de planter : bambou (construction), luzerne et trèfle (alimentation animale), ortie (purin, soupe), une champignonnière
avatar
jérémy
Admin

Nombre de messages : 144
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mais aussi

Message par hubiogoss le Sam 26 Juil - 23:22

plantes médicinales même si toutes ne sont pas encore autorisée à la vente hors pharmacie, apiculture, arbres fruitier, arbres pour bois de chauffage, phyto épuration, production de laine sont aussi des domaines à exploiter.

hubiogoss

Nombre de messages : 2
Age : 46
Localisation : france
Date d'inscription : 26/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ecolieux

Message par LOYE le Lun 28 Juil - 10:44

Bonjour,
Il n'y a rien à transformer dans un écolieu implanté dans la NATURE, il suffit de s'adapter !
Car Déesse NATURE sait. Elle sait que son pire ennemi est l'espèce humaine depuis qu'elle est descendue des arbres sur lesquels gambadaient joyeusement ses ancètres singes.
Bouygues et Cie peuvent bien goudronner énergiquement une route à grand renfort de mécaniques. Dès que la circulation descendra au dessous d'un certain seuil, des herbes pousseront pour ouvrir de petites crevasses favorables à l'apparition d'une forêt future.
Il faut donc cesser de vouloir tout transformer, modifier, bouleverser systématiquement et à priori. IL SUFFIT DE S'ADAPTER aux écolieux, c'est plus écolo, moins fatiguant et beaucoup moins cher.
hypolyte

LOYE

Nombre de messages : 7
Age : 67
Localisation : St Andre de Vezines
Date d'inscription : 28/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://charles.loye@libertysurf.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: synthèse secteur agricole, 22 avril

Message par matthieu le Mar 29 Juil - 19:46

Bonjour LOYE (ou hypolyte?).

Tu as l'air de vouloir refuser la modernité, de vouloir retourner à l'état sauvage. Tu dis notamment que les singes sont joyeux "gambadaient joyeusement ses ancètres singes". Je te conseille d'observer des chimpanzés (ne serait-ce qu'à travers un documentaire) ils n'ont pas l'air si heureux que ça: on les voit souvent s'énerver, hurler ou se battre. Ca ne me semble pas être des expressions de bonheur.

Tu dis qu'il suffit de s'adapter aux écolieux, sans les transformer. Cela ne me convient pas, je pense qu'un tel écolieux ne satisfera pas mes besoins de conforts (que je ne trouve pas exagérément haut): j'ai envie d'un abri pour dormir et travailler. Il est rare qu'il y ait un tel abri sans intervention humaine: il y a bien parfois des grottes, mais se pose alors le problème de l'éclairage (entre autres).

Tu dis que c'est moins fatiguant de s'adapter. Je trouve effectivement que c'est fatiguant de batir une maison, mais cette première fatigue te permettra de mieux te reposer pendant de nombreuses années: je pense qu'il est très fatiguant de dormir dans la foret sans autre couverture que les nuages.

Pour finir tu dis "il suffit de s'adapter". Le verbe "suffir" demande une finalité. On dit "il suffit de s'entraîner pour être bon au foot", "il suffit de manger pour ne plus avoir faim", "il ne suffit pas de manger pour être en bonne santé". Quelle finalité considères tu quand tu dis "il suffit de s'adapter"? Est-ce la survie? Le bonheur? Le fait de ne pas avoir d'impact sur ton environnement?...

Au plaisir de lire ta réponse,

Matthieu

matthieu

Nombre de messages : 73
Age : 28
Localisation : Laval (Mayenne, Nord Ouest de la France ) et Rennes
Date d'inscription : 15/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: synthèse secteur agricole, 22 avril

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum