secteur agricole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

secteur agricole

Message par jérémy le Mar 4 Mar - 20:47

je pense que ca depend en grande partie du terrain et du nombre de gens mais

-est ce qu'on eleve et quoi?je pense que quelque poule (cool les oeufs), lapin, grenouille (dans une mare) voire meme deux trois cochon, c'est tres faisable et tres bon (pardon aux amis vegetariens). une chevre en semi libertes c'est pas mal aussi et ca tond le gazon.

puis: quelles
-cereales
-plantes aromatiques et medecinales
-legumes
-fruits

il faut trouver des exemples moyen de rendements pour savoir de combien on a besoin d'espace pour assurer plus qu'une autonomie sur ces produits.
il est aussi necessaire de commencer a accumuler les techniques de l'agriculture bio, par exemple savoir si quand on met de la biere dans un bol, les limaces viennent se noyer dedans (pour certaines limaces on sait deja, hein mon nabot preféré Mad )
enfin, il faut se renseigner sur le systeme de cooperative et d'AMAP
avatar
jérémy
Admin

Nombre de messages : 144
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par Ninon le Mar 4 Mar - 22:10

et si certains d'entre nous partaient quelques mois avec WOOF pour acquérir de l'expérience dans ce domaine???
avatar
Ninon
Admin

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

respectueuse, humaine, vivrière

Message par joseph le Mer 5 Mar - 19:45

concernant la question agricole, différentes questions sont à poser...
en premier lieu, comment, dans quelle démarche ? je suppose partant de la définition du projet, que cela correspondrait plus à un potager qu'à une réelle agriculture (ce qui ne dévalorise pas le projet).
en second, pour combien ? ayant pour conséquences, le choix des techniques et la taille nécessaire disponible.
Beaucoup d'ouvrage sont disponible sur ce sujet, voir notamment l'association Kokopelli, qui travail sur la conservation d'anciennes semences et dont les documents supports peuvent être d'une grande aide, ainsi que diverses personnes de cette asso qui sont assez engagées (pour exemple Raoul Jacquin).

je pense qu'il est relativement facile de lancer cette partie du projet au vue des ouvrages dont on peut disposer et aussi se mettre en relation avec des AMAP (à voir une fois le site identifié) - Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne (ce sont des formes de culture respetueuse qui surfent sur la vague du bio entre autres et qui se font des couilles en or en ce moment) qui non seulement peuvent être un support de développement dans un premier temps mais pourquoi pas au final en créer une puisque cela pourrait rentrer dans l'objectif de revente. Attention néanmoins aux statuts agricoles en vigueur ainsi que les lois d'interdiction une fois le statut d'agriculteur obtenu, de cultiver certaines espèces (catalogue européen des espèces autorisées)

je peux m'occuper de me renseigner plus en profondeur sur le sujet notamment pour la question législative

joseph

Nombre de messages : 5
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 05/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par jérémy le Mer 12 Mar - 14:40

jeter un oeil au film de jean druon sur daily motion, chercheur qui a quitté l'inra, et qui alarme sur la question des sols qui s'epuisent
avatar
jérémy
Admin

Nombre de messages : 144
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

documentation

Message par joseph le Mer 12 Mar - 19:07

à voir aussi :
- j'espère que vous étiez devant vos écrans hier soir sur Arte... MOnsantO & co. très bon fond, décevant sur la forme mais les infos sont là.
- we feed the world toujours à propos des multinationales de l'agroalimentaire et des biotechnologies,
- enfin, question formation, voir une association qui propose des formations Terre et Humanisme basée en Ardèche, qui malgré un côté "croyance louche" sont à même de former. Gros point négatif, le coût de ces formations. Est-ce qu'il ne serait pas possible de monter une assos' (?) et par le biais de subvention, permettre de se former à moindre prix.

joseph

Nombre de messages : 5
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 05/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par phileas77 le Mer 19 Mar - 18:42

Bonjour,

Ce qui peut être intéressant c'est de s'enregistrer en tant qu'hôte WWOOF. Ce qui n'empêche pas de créer une association loi 1901 en parallèle.
L'intérêt du système WWOOF (cf www.wwoof.org et www.wwoof.fr), c'est qu'il permet le bénévolat en toute légalité, moyennant l'offre du toit et du couvert dans un cadre bio ou écologique (petit jardin bio et/ou écoconstruction, etc..). C'est un super moyen d'échange que j'ai déjà expérimenté en Nouvelle-Zélande, où ce système est bien démocratisé. En France c'est loin d'être le cas mais ça existe, et ça progresse beaucoup.

Salutations,
Sébastien

phileas77

Nombre de messages : 15
Age : 40
Date d'inscription : 21/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://unotristoire.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par nitz le Jeu 27 Mar - 15:06

Je crois qu'il faut oublier les modèles 'monoculture' trop répandus et faire des potagers plus libres, autour d'une mare, en travaillant les associations bénéfiques de plantes, attirant les animaux et les insectes 'amis' de nos plantes comme les grenouilles, les hérissons, les abeilles, etc... Non content de nous nourrir, le potager devient acteur de la biodiversité.
Le potager reçoit le compost (avec méthode bio qui 'recrée' de l'humus à approfondir) issu de nos toilettes sèches et de nos déchets ménagers, la mare étant alimentée par l'eau de pluie et le reliquat de la filtration (filtres plantés) de nos eaux usées.le potager apporte un complément de nourriture, mais viser l'indépendance alimentaire me paraît exigeant et hyper aléatoire. Par contre en visant la diversité, on échappe à certains tracas qu'on a en monoculture, maladies, ravageurs, car si une variété a une récolte nulle, l'autre aura poussé.
Pour les légumes on s'efforce d'encourager les variétés anciennes, les légumes robustes et nourrissants, peu exigeants en eau. Pareil pour les céréales : exit le blé et le maïs, vive l'orge, le sarrasin, l'épautre... Un verger simple (pommes, poires, prunes, cerises, pêches, coings, noix, olive...) est un plus. Une grande serre permet de faire pousser toute l'année des variétés fragiles.
Pour les animaux, j'avoue être végétarien, mais il a été démontré ( j'ai la flemme de citer des sources, mais on peut trouver ça facilement Wink ) que l'élevage d'animaux nécessite 4x plus de surface que la culture de légumes ou de céréales... Niveau empreinte écologique ça fait réfléchir, non ? Néanmoins une chèvre, des vaches, des poules... et même des animaux de bât ou de trait pour aider sur les chantiers... pourquoi pas ? 'Récupérer' des animaux de ferme malades, blessés, ne copute pas un rond et c'est une bonne action (prendre exemple sur l'PMAF : pmaf.org)
avatar
nitz

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

wwoof wwoof (ha ha)

Message par jérémy le Lun 31 Mar - 20:08

juste pour info, qu'as tu fait durant le stage en nouvelle zelande ?
avatar
jérémy
Admin

Nombre de messages : 144
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par Diego le Jeu 3 Avr - 13:16

Il faut également penser aux arbres qu'il faut planter des le début.
C'est un investissement à long terme mais avoir un verger de qualité peut être très bien (pommiers, poiriers, cerisiers, figuiers, pruniers....)
avatar
Diego
Admin

Nombre de messages : 207
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://utopons.forumperso.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par nitz le Jeu 3 Avr - 14:02

et ne pas oublier, dans un premier temps, dès qu'on a le terrain, de faire pousser des plantes amies : le bambou pour la construction, la luzerne et le trèfle pour les animaux, l'ortie qui enrichit le sol, etc...
avatar
nitz

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par Diego le Jeu 3 Avr - 14:10

oui c'est sur, il faut aussi faire du foin pour nos maisons en paille...

Mais ce débat s'éparpille (ma faute a moi aussi) , il faut absolument le subdiviser ou changer de site web !!
avatar
Diego
Admin

Nombre de messages : 207
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://utopons.forumperso.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par Ninon le Dim 6 Avr - 6:27

Coucou les loulous!
J'ai cru comprendre être dans le secteur"plantes", je vous laisse donc un avis sur la question.Je pense m'égarer...reclassez donc mon message dans la partie qui vous convient.
Vous tentez de mettre en oeuvre un projet intelligemment pensé.Et comme tout projet intelligent,sa mise en oeuvre dépend d'une multitude de paramètres(terrain,coût,contexte législatif,activités possibles puis rapports humains etc...).Or,les possibilités qu'offrent ces paramètres et leur agencement est multiple voir infini pour l'instant...et ce serait suicidaire que de tenter d'en considérer toutes les combinaisons parce que ce ne sont pas des paramètres mathématiquement définissable..Je pense que pour avancer,il est nécessaire de limiter voir fixer un de ces paramètre afin de pouvoir commencer à limiter les combinaisons.
Je pense que le plus cohérent est de commencer par le lieu...puisque directement ou indirectement,tout s'y rattache.
En ce qui concerne le secteur agricole,il est directement lié au lieu et même complètement dépendant de celui ci:
-en ce qui concerne la superficie , d'ou la première question de Joseph sur la démarche
Quelle échelle?la superficie recherchée ne sera pas la même pour une agriculture à petite échelle que si elle est dans une logique de commercialisation plus importante.
Les techniques agricoles employées elles mêmes dépendent de cette échelle...
-en ce qui concerne la plante elle même.
Pour une plante,votre lieu,ce sera avant tout son milieu de vie.D'ou l'intérêt de définir faute de lieu peut-être au moins un type de milieu de vie (région à laquelle sont liés des paramètres simplement biologiques:ensolleillement,nature du sol,hygrométrie,insectes) afin d'orienter vos recherches.C'est à partir d'un milieu qu'on peut commencer à réfléchir à une agriculture,c'est à dire:
*aux espèces de plantes cultivables et adaptées (adaptables au niveau de la superficie au sol que demande leur culture,importance économique (locale pour une agriculture potagère,globale si plus étendue)si logique de vente ensuite...et...rendement nutritionnel comme le mentionne "nitz":Les "légumes oubliés" ne sont pas des reliques de nostalgie babos mais réellement beaucoup plus riche au niveau nutritionnel...le syndrome de domestication nous a permit de sélectionner et obtenir des légumes plus gros(il s'agit en fait de sélection à partir d'une mutation génétique apparue naturellement)mais en sélectionnant cette mutation,on perd en diversité génétique et donc au final,ça se traduit par des légumes moins résistants et donc plus dépendants des pesticides et moins riches nutritionellement.C'est par exemple le cas pour la carotte.Ainsi des plantes,telle le millet qui était commun au néolithique en france a été remplacé par le maîs au 16ième s...alors que le millet,c'est super riche en protéines et ça ne contient pas de gluten!!.. beaucoup plus interessant que le mais mais moins gros!

*à l'agencement de ces espèces dans l'espace
Effectivement,les monocultures sont à proscrire...à terme les sols s'épuisent.Dans un milieu naturel,on ne trouve jamais une seule espèce de plantes.Or ces agencements entre les espèces doivent tenir compte de la "compatibilité entre 2 espèces" ...j'entends par là éviter qu'une plante avec de très belles fleurs "vole" les insectes de la fleur a côté qui est moins attrayante et donc l'empèche de se reproduire...ou bien nitz parlait de bambous...éviter que le bambou envahisse le potager...ou bien que votre noyer qui produit des toxines empêche de pousser les patates plantées dessous.

*aux ravageurs de cultures éventuels
C'est à dire:- quelques insectes qui peuvent être pas sympa...au niveau bio,il existe pas mal de moyens pour s'en débarrasser.On parle beaucoup des coccinelles qui mangent les pucerons...et puis ça c'est super tant qu'on ne rentre pas dans un cycle infernal du type beaucoup de pucerons donc beaucoup de nourriture pour les coccinelles donc beaucoup de coccinelles donc beaucoup de nourriture pour tel oiseau etc...de quoi bien déséquilibrer un écosystème...à voir...
-et la bête noire,c'est à dire 90% des ravageurs de culture, les champignons!!
Et ça existe peut-être mais que je sache en tous cas,je ne connait pas de fongicide naturel...à part,bruler les cultures déjà infectées...ca peut etre interessant de se dire au départ...je suis dans tel milieu,et pour éviter que tel champignon qui adore se milieu là se développe,je vais choisir d'y planter une plante sur laquelle lui ne peut pas se développer.
En fait,vous pouvez faire marcher votre bisness avec ça...un bon ergot du seigle!!!(c'est de là que sort le LSD...).

Bref,voilà,pour envisager une agriculture vraiment adaptée,commencer par connaitre le milieu de vie,ca peut éviter de partir dans tous les sens et ça peut faire gagner du temps.

Diego,je suis désolée pour la longueur.. Sad .pour une fois,j'ai pris le temps d'écrire sur votre forum...mais j'ai toujours du mal à etre concise! Smile
laurie sur le compte de ninon parce que n'a pas compris comment on a le mot de passe!

_________________
Créer c'est résister!
avatar
Ninon
Admin

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par nitz le Dim 6 Avr - 16:02

Entièrement d'accord avec Laurie. On ne peut que donner des orientations générales tant qu'on aura pas déterminé la région dans laquelle on veut s'installer -> peut-on lancer un sondage sur la question , même si évidemment on tiendra compte des opportunités ?

Pour les herbicides et pesticides, je crois qu'il y a tout d'abord la main, le meilleur soin du monde ! Pour les champignons parasites, il y a des traitements plus ou moins bio je crois, mais c'est vrai que c'est un gros problème (par ailleurs, une champignonnière ce serait de la bombe). Je sais que sur le bois on met du sel de bore, mais est-ce qu'on peut en mettre sur les légumes, ça...
avatar
nitz

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par Michaël le Lun 7 Avr - 20:12

Si on veux partir sur le principe qu'on fera nos propres pains et autre patisserie, il faudra prévoir une surface blé, avoine etc.

J'aimerai aussi des chèvres et des vaches, bien traités, pour le lait et le fromage. Smile

Et il y'a aussi la laine... mais quel boulot !

C'est un sujet vaste et passionant.

Edit : attention, ce post était à caractère trés utopique Wink


Dernière édition par Michaël le Lun 7 Avr - 20:26, édité 2 fois
avatar
Michaël

Nombre de messages : 114
Age : 34
Localisation : Ollioules
Date d'inscription : 04/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par Lionel le Lun 7 Avr - 20:21

Hum lorsqu'on élève des animaux que ceux soient ceux de al basse-cour ou des bovins, des moutons ou des chevaux-anes de trait, on peut pas applqiuer un semblable pricnipe que pour la permaculture si ? Je me posais la question voili car élever pourrai etre intéressant du point de la semi indépendance alimentaire.
avatar
Lionel

Nombre de messages : 234
Age : 29
Localisation : Poitiers-Beaulieu
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par Michaël le Mar 8 Avr - 10:06

J'ai pratiqué le wwoofing en écosse à deux reprises, c'est interessant pour la culture bio, s'occuper des potager, planters arbres et herbiers.

Pour l'auto-éco-construction, je vais essayer de participer à des chantiers participatif cet été.

_________________
Rêver d'utopie seul est un poids, Rêver d'utopie à plusieurs donne des ailes.
avatar
Michaël

Nombre de messages : 114
Age : 34
Localisation : Ollioules
Date d'inscription : 04/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par nitz le Mar 8 Avr - 17:21

pour trouver des chantiers, pensez aux compaillons ! www.compaillons.fr
avatar
nitz

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

new york new york

Message par loupita le Mar 6 Mai - 21:49

bon voila il existe une coopérative a new york(foodcoop.com, attention c en anglais ) ki fait ça :
mé en vente des produit acheter a des agri ki coresponden a leur exigence(bio , ethique , "propre")
toi tu pe acheter ( a tré moindre cou c sa lintéré ) si 1 : tu pé une cotisation
2 : si tu aide au fonctionemen dla coopérative ( mise en rayon ; conta..1H 2H par semaine )

ski ( san la doudoune) peu etre intéréssant dan se mode de fonctionement : 1: faire profité nos voisins ( gens proche géografikemen de l' écovilage ) de nos récoltes et leur proposé autre chose ke la mmm... kil peuvent acheter au super d' a coté , de manière pe contraigente financièrement

ET ET dans un second ten : avé lé " bénèf" fait; proposé au agri du coin(ex:le type ki fé dé poulets ) : tu produit plus propre ( bio .....) et on t ' achète plus chèr ta production ke la grande surfasse avec ki tu bosse .

ce ki nou permé : 1: avoir des produit plus diverssifier : o hazar : fromage , viande ......?
2: "convertir" des agri ou particulier a une alimentation plus saine, tout en leur proposant un systaime viable dans leur cotidien
3 : soyons ambitieux , faire la nique a carrefour &co ?

????? sui je assé claire , èce coèran avé le projé


pig pig pig pig pig

loupita

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 06/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par Diego le Mer 7 Mai - 0:08

D'abord bienvenu à toi loupita !

oui c'est clair dans l'idée mais si tu peux essayer de faire un petit effort sur l'écriture... pour moi il n'y a pas de problème j'arrive à lire le langage texto, mais je pense qu'il y a du monde sur ce forum qui a du mal à le lire...
Donc si tu peut éditer ton message et le remettre au clair c'est cool !

Sinon pour ton idée c'est tout à fait dans l'idée du projet et en plus nous aussi on aimerait faire la nique a carrefour (soyons ambitieux ! )
avatar
Diego
Admin

Nombre de messages : 207
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://utopons.forumperso.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par Morgan le Mer 7 Mai - 0:43

C ken meme pa tres loin d'une AMAP ca :-)

(ouiai, moi ossi je c le fer en texto ! lol)

Morgan

Nombre de messages : 20
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par Lionel le Mer 7 Mai - 7:33

Perso, j'essaie meme pas de lire ce qui est en texto sur les forums. Tout le monde devrait ecrire en bon francais a mon avis. Vous avez le temps pour écrire alors pourquoi le faire en language sms ?!
avatar
Lionel

Nombre de messages : 234
Age : 29
Localisation : Poitiers-Beaulieu
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par Michaël le Mer 7 Mai - 9:23

Qu'est ce qu'écrire en "bon" français ?
Moi je sais que j'ai beaucoup de déficit de ce côté là.

J'ai pas de problème particulier à lire le language sms, j'ai juste l'impression tenace que mon interlocuteur est un ch'ti enfant d'moins d'douze ans quel que soit le propos.
Bienvenue à toi, loupita.

_________________
Rêver d'utopie seul est un poids, Rêver d'utopie à plusieurs donne des ailes.
avatar
Michaël

Nombre de messages : 114
Age : 34
Localisation : Ollioules
Date d'inscription : 04/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

attention au crédit

Message par jérémy le Mer 7 Mai - 12:35

ce n'est simplement une question de lisibilité ( je suis entierement d'accord avec lionel, c'est illisible) mais aussi de credit face aux nouveaux, exterieurs... on ne peut pas se pemettre de perdre des amis et des soutiens pour la raison orthographique qui nous a déjà été maintes fois reprochée. de plus, c'est une marque de sérieux en interne.
on est pas des intégristes mais des messages en sms doivent etre corrigés.
avatar
jérémy
Admin

Nombre de messages : 144
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

d zolé peti robèr

Message par loupita le Mer 7 Mai - 17:27

milles excuses , vous avez raison .
je recomence de manière plus claire ,

il existe a NewYork une coopérative ( foodcoop.com) qui fonctione comme ce si 1 achète a des producteurs des produit répondent a leurs exigences ( bio; ethique propre)
2 revent a moindre coup (la est l'intéré) a condition : de faire parti de la coopérative et revercé une cotisation
d'aidé au fonctionemen ( compta , mise en rayon ... 1 a 2H par semaine )

ce qui peut etre intérésant dans ce mode de fonctionement : 1 faire profité les voisins des récoltes faitent , avec prix très bas prix très bas
2 ce qui difère je crois avec l'AMAP : proposé aux agriculteurs du coin le "pacte" suivan : si tu accèpte de produire plus "propre" (bio , sans pesticides ..... ) , la coopérative achète tes produit a un coup plus élevé que la grande surfaçe avec qui tu bosse ;( cela étant possible avec les bénéfices fait )
3 dela ; non seulemen il est alors possible de "convertir "agriculteur et voinsin a une agriculture ainsi qu' a une nouriture plus saine , tout en aportant un systhème facilemen viable
et par la mème ocazion pied de nez a carrrefour et tout et tout .
voila encore pardon ,pour cet écar gramatical , orthographique , syntaxique

loupita

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 06/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par Diego le Mer 7 Mai - 17:41

OK, je pensait avoir compris le premier message mais en fait rien du tout, et là c'est beaucoup plus clair !
Moi j'aime beaucoup l'idée de "convertir" les agriculteurs voisins, et la démarche me semble réaliste, c'est une idée à creuser voire à exploiter...

Pour ce qui concerne l'orthographe, il faudrait éviter d'ètre beaucoup à réagir face à quelqu'un qui écrit en langage sms, je sais qu'il y en a qui se braquent facilement, toi tu as bien réagit loupita mais tout le monde n'est pas comme toi et ce serait bête de perdre des membres juste pour des histoires orthographiques...
Soyons diplomates pour que chacun arrive a prendre sa place dans l'asso...

Tiens je pense à un truc, il faudrait peut être une commission qui s'occupe d'aider à rédiger les messages des gens qui ne sont pas à l'aise avec l'orthographe... tout le monde n'a pas le même parcours et savoir écrire n'est pas une évidence pour tous ! (t'inquiètes pas loupita je ne pense pas à toi ! )

* Ce fil de discussion mérite qu'on le poursuive et une série de commentaires hors sujets (orthographes et logiciels) a été déplacée vers blabla->firefox VS IE7 * NITZ
avatar
Diego
Admin

Nombre de messages : 207
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://utopons.forumperso.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: secteur agricole

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum