Histoire que l'on avance pas dans le vide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire que l'on avance pas dans le vide

Message par Diego le Ven 14 Mar - 13:49

Bon il s'agit ici de définir les priorités de travail.
Selon moi elles sont les suivantes :

- structuration du forum (histoire qu'il soit clair et efficace)

- dégrossir le travail : un petit texte dans chaque partie qui résume notre volonté

- communication : tracts, affiches, annonces...

- diffusion : amis, fac, rue, transport en commun, réunion, marchés, internet, réseau divers (partis, assos, décroissants, open source, tous les gens qui pourraient se retrouver dans le projet ! )
Pour que le projet attire du monde il faut que le forum soit suffisamment bien structuré sinon on va se retrouver avec un tas de textes inclassables, qui vont vite décourager ...

- structurer notre volonté dans les moindres détails avec des textes très précis

- démarches administratives : déclaration de SCI, Coopérative, Dossier de subvention ...

... puis on prie tous les jours pour que le projet prenne !

En parallele, on peut dès maintenant faire des session récup : on se balade et dès que l'on voit quelque chose qui pourrait etre intéressant, on appelle les autres et on récupère, on peut même caler des sessions collectives : un mec a un camion, et 3 - 4 mecs se baladent dans un secteur un jour stratégique (le dimanche ou le nettoyage du weekend a mis a la rue des trucs intéressants dehors) et rabattent le camion sur les trucs qui peuvent être utiles : bois, meubles, électro-ménager, informatique, tôle, pierre, paille, tuiles......
Pour cela il faut un lieu pour le stockage : qui a une idée ?


Etes vous d'accord avec cet ordre de travail ?


Je lance le vote dans une semaine...
avatar
Diego
Admin

Nombre de messages : 207
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://utopons.forumperso.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

réponses en vrac...

Message par Ninon le Ven 14 Mar - 14:34

Pour les dossier de subventions, il faut d'abord être déclaré en association, et donc lancer le débat là-dessus.
Faisons-nous une association? Oui ou Non
Si oui, quels statuts, quels fonctionnements?


Par rapport à la récup', c'est une très bonne idée. Je pense que le mieux, c'est d'attendre fin juin, où beaucoup de gens (notamment d'étudiants) déménagent et jettent plein de choses en bon état. Mais avant cela il faut absolument avoir résolu l'histoire du stockage. Un truc qui marche bien, c'est une personne dans un camion et 3 ou 4 à vélo qui parcourent la ville et qui appellent le camionneur dès qu'ils trouvent un truc intéressant.

_________________
Créer c'est résister!
avatar
Ninon
Admin

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire que l'on avance pas dans le vide

Message par Diego le Ven 14 Mar - 14:38

C'est exactement ce que je pensait pour la récup' !
Lance le débat sur l'association dans un nouveau sujet !
avatar
Diego
Admin

Nombre de messages : 207
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://utopons.forumperso.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

réunion!!!!

Message par jérémy le Mer 19 Mar - 1:02

pour les quatres premiers points des priorités de travail, on s'organisera beacoup mieux si on fait une réu. ces quatres points peuvent d'ailleurs servir d'ordre du jour, après une petite présentation.

- structuration du forum (histoire qu'il soit clair et efficace)

on expose rapido le fonctionnement du forum, et on demande ce qu'il faut changer et des modérateurs.


- dégrossir le travail : un petit texte dans chaque partie qui résume notre volonté

on propose les textes qui seront sur le forum et on essaye de les etayer un peu, de s'accorder dessus

- communication : tracts, affiches, annonces...

on se repartit la redaction des tracts, affiches, annonces... et on se repartit des lieux de diffusion

- diffusion : amis, fac, rue, transport en commun, réunion, marchés, internet, réseau divers (partis, assos, décroissants, open source, tous les gens qui pourraient se retrouver dans le projet ! )

on discute de notre réseau collectif, de nos possibilités d'extension.

le 1er mai, la réunion?
avatar
jérémy
Admin

Nombre de messages : 144
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire que l'on avance pas dans le vide

Message par Diego le Mer 19 Mar - 15:33

Oki pour le premier mai la réu en plus c'est la fête du travail : tout un symbole !
Et puis après on peut aller poser quelques gerbes a Jeanne d'Arc...

Non plus sérieusement pour l'ordre du jour je rajouterai en premier point : le projet : comment on voit le projet car il faut se mettre d'accord sur ce point avant tout !!!

Puis ce qu'a évoqué Jérémy.

Il faut préparer cette réu et avoir déjà quelques infos (au moins au niveau juridique)

Une fois que notre forum et notre projet est "béton", on peut également essayer de le diffuser aux gens reconnus ou du moins avec une certaine notoriété, je pense entre autre à Albert Jacquard qui peut très bien se retrouver dans ce projet, on peut en parler aux partis également (communistes, verts, alter-mondialistes...)
Je pense qu'il faut que l'on se fasse médiatiser ce serait un gros atout pour nous surtout si le projet est populaire !

Pour le moment on peut juste essayer de faire connaitre le nom du projet par des affiches intrigantes qui ne dirigent nulle part. Du genre :
Utopons : créons la société qui nous ressemble...
Bon c'était juste pour l'exemple mais jouer sur le mystère peut-être bénéfique pour la comm
D'ailleurs, nous n'avons pas eu de débat sur le nom du projet, j'ai proposé utopons mais cela peut très bien être autre chose. Je lance le débat !
avatar
Diego
Admin

Nombre de messages : 207
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://utopons.forumperso.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire que l'on avance pas dans le vide

Message par matthieu le Mar 15 Avr - 23:14

Il y a autre chose qui serait pas mal de faire à mon avis, compte tenu du nombre d'écovillage qui ont échoué:
-Prendre contact avec des personnes ayant participé à des écovillages qui ont échoué, leur poser des questions sur la raison de leur échec.
-Aller dans des écovillages qui marchent bien, demander des conseils aux fondateurs.
-Trouver des textes en parlant lorsqu'il est impossible d'aller voir les personnes (barrières de la distance et/ou de la langue)

Je vais essayer de prendre contact avec certaines personnes.




Sinon, je pense que c'est dur de se faire médiatiser, avoir des subventions, faire connaitre par des tracts,... Tant que le projet ne passe pas à la phase réelle. Le meilleur moyen étant l'achat d'un terrain (même si l'on ne met rien dessus pour l'instant).
Mais le choix étant difficile, acheter un vieux camion et commencer à faire de la récup (comme d'autres l'ont proposer) peut être plus facile dans un premier temps. Créer une association/fondation/... permettrait aussi à donner plus de réalité au projet.
En tout cas, il faudrait quelquechose pour que du statut de "gens qui discutent sur un forum d'un eventuel écovillage" on passe à "association construisant un ecovillage"

matthieu

Nombre de messages : 73
Age : 28
Localisation : Laval (Mayenne, Nord Ouest de la France ) et Rennes
Date d'inscription : 15/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire que l'on avance pas dans le vide

Message par Michaël le Mer 16 Avr - 6:38

Je suis tout à fait d'accord avec toi matthieu, je prends ce forum et autres outils d'utopons comme un moyen formidable d'avancer d'une façon qui nous 'obligerai' à regarder derriere nous, apprendre des erreurs des nombreux projets de "vivre ensemble" qui ont échoués.

Je t'invite à aller lire http://amopie.free.fr/ecovillages_enseignements.php qui est déjà une source sur ce sujet.

Acheter un terrain ou même le determiner trois/cinq ans avant la phase de lancement serait une erreur, car beaucoup de personnes sont succeptible d'être attiré par ce projet par son côté théorique et en phase de réfléxion.
Un terrain fixé dans une région précise choisi ('voilà c'est ici et ce sera comme ça, on a choisi pour vous !') par seulement deux trois personnes sera contraire aux principes démocratique que veux éclairer ce projet et nombreux ne seront plus intéréssés.

Selon moi, il faudra attendre d'être plus nombreux et se contenter pour le moment d'une communication sur la théorie et l'utopie.


Dernière édition par Michaël le Mer 16 Avr - 13:34, édité 1 fois

_________________
Rêver d'utopie seul est un poids, Rêver d'utopie à plusieurs donne des ailes.
avatar
Michaël

Nombre de messages : 114
Age : 34
Localisation : Ollioules
Date d'inscription : 04/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire que l'on avance pas dans le vide

Message par nitz le Mer 16 Avr - 11:27

moi je crois même qu'on ne devrait pas forcément mettre le projet d'éco-village autant en avant, mais le placer comme une facette de nos activités : on se définirait comme un groupe de réflexion et d'échange sur les utopies concrètes (ou quelque chose du style).

Je suis aussi très très sceptique (comme la fosse) quant à une communication intensive auprès de groupes et de 'personnalités' : déjà c'est hyper prématuré (et là je rejoins les deux derniers messages), c'est beaucoup de temps et d'efforts, et surtout il faut penser aux effets pervers, dont le rameutage de casses-c... en tous genres, entre ceux qui vont se lancer dans des discussions sans fin sur des points anecdotiques, ce qui voudront entraîner le projet dans leur nihilisme, ou leur - soit-disant - pragmatisme... Je pense que pour le projet comme pour la comm', il faut trouver ce qu'on appelle une 'taille critique', ou autrement dit raisonnable. J'ai la nette impression que pour le moment il n'y a que des gens de bonne volonté, et que c'est pour cela qu'on arrive à avancer un peu, mais plus on sera connus moins ce sera le cas...


Dernière édition par nitz le Mer 16 Avr - 13:18, édité 1 fois
avatar
nitz

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire que l'on avance pas dans le vide

Message par Diego le Mer 16 Avr - 11:56

Entièrement d'accord avec toi, nitz, il faut mettre d'avantage l'accent sur le côté réflexion sur l'utopie concrète.

Pour les personalité, bien sur que c'est tôt, on ne les contactera pas avant un certain temps... mais avoir du soutient qui possède une certaine notoriété peut bien nous aider... Mais bon on en est pas là, si on a fait cette liste c'est pour qu'on puisse la compléter ensemble et d'ici un an on les contactera peut-être pour qu'ils nous soutiennent officiellement...
avatar
Diego
Admin

Nombre de messages : 207
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://utopons.forumperso.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire que l'on avance pas dans le vide

Message par Michaël le Mer 16 Avr - 13:28

Pour le moment la communication peux rester modeste, juste continuer à faire connaitre le forum sur des endroits concernant les eco-villages, l'ecologie et vie alternative afin de continuer à gonfler légèrement le forum en participants (honnête) intéréssés par la réfléxion.

Il faut trouver une juste balance.

Tant que le projet n'est pas solidement encré au sol, il peut facilement être destabilisé par une arrivée massive de boulets. (dans tout les sens du terme)

_________________
Rêver d'utopie seul est un poids, Rêver d'utopie à plusieurs donne des ailes.
avatar
Michaël

Nombre de messages : 114
Age : 34
Localisation : Ollioules
Date d'inscription : 04/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

réseau

Message par jérémy le Mer 16 Avr - 14:26

il est clair qu'on va pas appeler bertrand cantat ce soir. mais il faut remarquer que pour l'instant notre seule force c'est l'idée et le réseau qui se tisse autour. en ouvrant le forum, qui est un acte de communication, on s'est rencontré: et il nous faut encore beaucoup de monde pour élaborer ne serait ce que l'idée.

on est d'accord sur la démarche:

1 il y un certain nombre de problèmes,
2 on utopes des solutions
3 qu'on met en pratique.

A terme, notre installation en cooperation ne sera qu'un des multiples projets qui sortiront de l'espace de reflexion et d'innovation sur l'utopie concrete (quand y'a d'lespoir...)


à lyon, une association (habicoop) est en train de chercher un outil juridique adapté à notre projet (qui existe en suede, danemark, hollande, suisse, norvege, mais pas en france). on a rencontré hier une asso, la jeune pousse, qui cherche à monter un cohabitat urbain, et qui travaille à recenser toute les initiatives de cooperative d'habitant. Il ont d'ailleurs exactement la meme demarche que la notre, se constituer en association de dévellopement du projet.

on a tout intéret à se lier à ces gens, à ceux qui essaient, pour nous éviter des ecceuils, profiter de leur travail, faire des partenariats, etre plus credible...
mais au dela du réseau, le fait de communiquer, d'avoir du soutien, de fédérer (habicoop essaie de créer un fédération francaise de l'habitat groupé urbain et rural), tout ce qui bouge est un pression de la société sur les pouvoirs, les medias les consciences.

citoyens, on va conquire le monde
avatar
jérémy
Admin

Nombre de messages : 144
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire que l'on avance pas dans le vide

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum